Touringers.org, le forum des amateurs de touring en véhicules anciens et de collection
facebook Touringerspinterest Touringersinstagram Touringerstwitter Touringersgoogle+ Touringers

Fonce, Alphonse !

Pour tout véhicule antérieur à aujourd'hui
  • Sujet 1
  • Appel
  • Sujet 2
  • 1
  • 2
  • 3
  • Savoir
  • Communication
  • 1
  • 2

1er Safari Calédonien 1967

  • indienestmonnom
  • Portrait de indienestmonnom Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Moderateur
  • Moderateur
Plus d'informations
19 Avr 2020 03:02 - 19 Avr 2020 03:09 #6950 par indienestmonnom
indienestmonnom a créé le sujet : 1er Safari Calédonien 1967
Retour sur la victoire de l’équipage australien Keran/Stahl au premier Safari Calédonien de 1967, à bord de la Volvo 122S personnelle de John Keran.

Cette édition originale, organisée par Francis Guillemin, directeur de Total, Georges Dinet, expert automobile, le docteur Serge Chaubet et de nombreux bénévoles, contrôleurs, mécaniciens et pilotes (dont de nombreuses femmes), réunissait de futurs grands noms du sport auto sur le territoire. Pourtant, si 90 % des équipages étaient calédoniens, cinq d’entre eux étaient uniquement constitués d’australiens, enthousiastes de pouvoir participer à l’un des premiers événements de sport automobile dans la région Asie-Pacifique, précédant le premier rallye national de la Nouvelle-Zélande de deux ans, et survivant longtemps à son contemporain australien, le Southern Cross Rally (remporté l’année suivante en 1968 par le même John Keran sur une Volvo 142S).

Le samedi 2 décembre à 13 heures, une trentaine de voitures s’élancèrent de Nouméa pour un parcours de 27 heures, pratiquement sans escale, à une vitesse moyenne de 60 km/h sur les chemins en terre de l'île encore sauvage.

Pilotes et copilotes attaquèrent les routes minières rapides et escarpées de la côte ouest jusqu'à Koumac, la première voiture atteignant le village de pêcheurs du nord-ouest à 22h00. À condition que leurs voitures aient résisté, les équipages les plus rapides se reposèrent avant de repartir à 4 heures du matin, descendant dans la forêt tropicale dense de la côte est. La course vers le sud fut alors rythmée par la traversée de la rivière en radeaux à propulsion humaine à Hienghène, puis par la traversée en montagne vers Bourail sur la côte ouest.

Pour la dernière étape, la Volvo de Keran/Stahl quitta La Foa à 14 heures et fut de retour à Nouméa à 16 heures, sur un itinéraire qu’on franchit aujourd’hui en un peu moins de deux heures, mais qui n’a plus rien d’une piste. Vainqueur devant Holden/Halloran et Tran Van Ding/Dang, second ex-aequo, cette victoire devint la première d’un australien dans un rallye international.

A cette occasion, le titre de presse australien Racing Car news, qui a toujours utilisé une peinture en couverture de son magazine, a offert sa Une de janvier 1968 aux héros.





Guy Barthelemy :


























Jeanne Pacilly et et Géraldine Gauchet :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.