Touringers.org, le forum des amateurs de touring en véhicules anciens et de collection
facebook Touringerspinterest Touringersinstagram Touringerstwitter Touringersgoogle+ Touringers

Roule vieux, roule mieux.

Pour tout véhicule antérieur à aujourd'hui
  • Sujet 1
  • Sujet 2
  • Appel
  • 1
  • 2
  • 3
  • Savoir
  • Communication
  • 1
  • 2

Bagnole, sexe et pognon : The Betsy

  • indienestmonnom
  • Portrait de indienestmonnom Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Moderateur
  • Moderateur
Plus d'informations
17 Nov 2018 08:10 - 17 Nov 2018 08:38 #5808 par indienestmonnom
indienestmonnom a créé le sujet : Bagnole, sexe et pognon : The Betsy
C'est l'histoire de la fin d'une dynastie, celle d'une famille de constructeurs d'automobiles de Detroit, dont le patriarche ne serait pas sans rappeler Henri Ford.

Le vieux Loren Hardeman Sr., incarné par Sir Laurence Olivier à l'écran, est à la tête de la société familiale dont il a fait président son petit-fils, Loren Hardeman III. Ce dernier a diversifié les activités de la compagnie, et il ne croit plus au succès de la division automobile qu’il envisage de fermer.

Angelo Perino, un jeune coureur automobile, a été secrètement recruté pour développer une voiture révolutionnaire économe en carburant. Elle doit porter le nom de la petite-fille de Loren Sr., Betsy, 21 ans et prochaine héritière de la fortune familiale, et avec qui il entretient des relations sexuelles dans le même temps qu’avec la maîtresse de Loren Hardeman III, qui déteste quant à lui son grand-père pour avoir été l’amant de sa propre mère.

Vous pensez que cette bagnole carbure à l’eau de rose ? Vous avez tort. Car cette histoire est issue du livre éponyme de l’écrivain le plus vendu en son temps (750 millions d’exemplaires au total, traduits en 32 langues), spécialiste des romans de gare et observateur fielleux des mœurs américaines, le pouvoir, l’argent et le sexe, justement. Sa biographie, réputée comme la seule possible, s’intitule ainsi « Harold Robbins : the man who invented sex »…

On trouvera sans égards que l’automobile est loin d’être le sujet principal du film, mais on retiendra la description sociale et le cadre stylistique. Il est par ailleurs regrettable que cette œuvre, et celle de Robbins en général, ne soient pas plus partagées en France, car la truculence de l’auteur dans la vraie vie, sa longue carrière mouvementée, ses femmes, sa fortune, ses lunettes noires en ont fait depuis longtemps une légende dans la presse anglo-saxonne.

Sur le film : en.wikipedia.org/wiki/The_Betsy
Sur Robbins : www.dailymail.co.uk/news/article-485996/...ndalous-fiction.html
Sur sa biographie : www.nytimes.com/2007/10/21/books/review/Carson-t.html




Crédits photo : Dailymail
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.